© 2019 DEUX MONDES Sàrl - Prune Hu

Médecine chinoise

Principe

Vieille de plus de 3’000 ans, la Médecine Traditionnelle Chinoise se base sur une vision globale de l'être humain. Elle conçoit la vie comme un équilibre en perpétuel mouvement de deux forces opposées, complémentaires et interdépendantes, le Yin et le Yang. Lorsque le Yin et le Yang sont en harmonie, l’individu est en bonne santé. Quand le Yin ou le Yang prend le dessus ou faiblit, le déséquilibre survient alors et la maladie apparaît.

 

Acupuncture

L'acupuncture est basée sur l’implantation et la manipulation de fines aiguilles en divers points du corps à des fins thérapeutiques.

 

La médecine traditionnelle chinoise permet de soigner de nombreuses affections:

 

° Douleurs: articulaires, du dos, cervicales, genoux, sciatiques, tendinites, rhumatismes, migraines.

 

° Cycles menstruels irréguliers, ménopause, syndrome prémenstruel, cystites, problème de fertilité, pathologies urinaires.

 

° Préparation à l'accouchement, positionnement du bébé, nausées, aide à l'allaitement.

° Brûlures d’estomac, ballonnements, aigreurs/reflux d’estomac, ulcères d’estomac, constipation/diarrhée.

 

° Fatigue, stress, anxiété, dépression, allergies, problèmes ORL, problèmes dermatologiques, prévention, soins saisonniers, etc.

Fréquence idéale des séances

 

Phase intensive: des séances rapprochées, 2 à 3 fois par semaine pendant 1 à 4 semaines, pour diminuer ou faire disparaître rapidement le symptôme. Cette phase est extrêmement importante : plus les séances sont rapprochées dans le temps, plus vous diminuez le nombre de séances totales dont vous aurez besoin.

 

Phase de stabilisation: 1 séance par semaine pendant 1 à 2 semaines, pour stabiliser l'amélioration dans le long terme.

 

Phase de maintien: 1 séance par mois ou tous les 3 mois, en fonction des besoins du patient: lorsque le symptôme est dû à un problème structurel ou anatomique non modifiable, ou que le corps est soumis régulièrement au facteur aggravant (stress, activité professionnelle entraînant certains mouvements, etc..).

En cas de douleurs et de pathologie interne: le nombre total de séances et leur fréquence dépendent de chaque patient, de la nature du problème et de la possibilité ou non d'arrêter le facteur aggravant de la pathologie. Il faudra en effet plus de traitements à une personne aggravant régulièrement sa douleur qu'à une personne pouvant se permettre d'arrêter la source de sa douleur temporairement, le temps du traitement.

 

Effets secondaires possibles

 

Après une séance d’acupuncture, il est possible que le patient ressente une aggravation des symptômes, un léger malaise ou de la fatigue. Ces réactions ne doivent pas durer plus de quelques heures.

Pour éviter ces désagréments, il est important de s'hydrater suffisamment après la séance.

Des hématomes peuvent parfois apparaître aux endroits piqués. Des marques non douloureuses sont laissées après l'utilisation de ventouses (toujours avec l'accord du patient).